De 1852 à 2015… 

FOUQUET est né en 1852 au 36 rue Laffitte 75009 en plein cœur de Paris

 

La Maison Fouquet

 

Le début de l’aventure familiale

Dans les années 1900 la famille Chambeau-Mimard reprend la maison FOUQUET.
 A leur métier de confiturier ils ajoutent celui de confiseur.

 

 

Les années folles

Sous la direction de leur fils, Alfred Chambeau, la maison Fouquet connaît un rapide développement. La gamme s’étend et la boutique du 22 rue François Ier est ouverte en 1928 avant même l’avènement du triangle d’or. A l’aube de la seconde guerre, FOUQUET comptera jusqu’à 4 boutiques dans Paris. Rue Laffitte, le salon de thés attire tous les artistes de la nouvelle Athènes qui viennent déguster un café accompagné des fameuses “badines de Paris”.

 

Les années “Mlle Fouquet”

Si la crise d’après guerre contraint FOUQUET à abandonner deux boutiques, Monique Chambeau  “Mlle Fouquet”,  profite du tourbillon des années 60 pour asseoir la réputation de la maison dans les domaines de la confiserie et de l’épicerie fine. Le tout Paris fréquente la rue François Ier dans un quartier qui est devenu un des hauts lieu du luxe à la parisienne.

 

L’expansion de la marque

Christophe Chambeau, petit-fils d’Alfred et neveu de Monique, prend en main les destinées de FOUQUET dans les années 80. Il modernise la fabrication, agrandit les laboratoires et enrichit fortement la gamme de chocolats. Il lance notamment les écorces de fruit et les caramels enrobés. Il étend la notoriété de la marque à l’étranger et commence à développer les exportations. Après 40 ans d’activité dans la maison, il se retire en 2004 laissant les rênes à ses enfants… l’aventure continue.

 

La cinquième génération

Catherine Vaz et Frédéric Chambeau reprennent la maison FOUQUET en avril 2005. Si elle travaille dans la société depuis 10 ans et en connaît tous les rouages, il abandonne sa carrière d’ingénieur pour se lancer avec elle dans l’aventure FOUQUET. Et si leur ambition est avant tout de ne rien toucher à tout ce qui fait le prestige et la qualité de la maison, de nombreux projets de développement sont déjà à l’étude.