CARAMELS

Fouquet Caramels - caramels - Fouquet chocolatier confiseur Paris

Le caramel, une confiserie ancestrale

 

Nos caramels mous, créent toujours l’émerveillement des clients de la Maison Fouquet.

Le caramel est une confiserie, obtenue en faisant cuire du sucre jusqu’à ce qu’il devienne liquide et épaississe. Il est difficile à réaliser car il faut maîtriser la température de cuisson.

L’origine du caramel est ancestral. Le mot tel que nous le connaissons aujourd’hui est d’origine espagnole, emprunté du portugais « caramelo », venant du latin « cannamella », qui signifie canne à sucre. Il faut remonter au VIIe siècle avant Jésus-Christ, lorsque les Arabes ont envahi la Perse, pour voir apparaître le caramel.

Les origines du caramel

 

Durant l’Antiquité, l’élaboration complexe du sucre et son transport, en font un produit rare est très onéreux. La culture de la canne à sucre se développe à travers les conquêtes de l’Islam. Les Arabes créent la première raffinerie sur l’île de Qandi, l’actuelle Crête. Ils cultivent la canne à sucre, la transforme, la commercialise, l’exporte en Afrique du Nord, en Égypte, à Rhodes, au Sud de l’Espagne, et à Chypre. Il la transforme aussi : les artisans confiseurs arabes ont mis au point la technique qui permet d’obtenir le caramel.

Mais ce sont les Égyptiens, qui découvrirent comment purifier davantage le sirop de sucre, en utilisant la chaux. Pendant des siècles, le caramel est resté une spécialité détenue par eux seuls, jusqu’à l’arrivée des Croisés, qui le rapportèrent sur leurs terres occidentales. Au Moyen Âge, le sucre reste une denrée chère car très peu répandue.

Caramel débalé - caramel - Fouquet chocolatier confiseur Paris

 

Du XI au XVe siècle, les apothicaires, importent le sucre depuis Damas, Babylone, Caffas (Crimée) ou Chypre, car il est utilisé essentiellement à des fins thérapeutiques. Les apothicaires obtiennent du roi Charles VIII, le monopole du commerce des épices, des confitures, des cires et du… sucre ! Ils demandent sa commercialisation exclusive car c’est un marché très rentable.

Ce n’est qu’à la fin du XVe siècle, que progressivement, le sucre passe d’une consommation médicinale à une consommation « épicurienne », réservée aux gens fortunés. Au XIXe siècle, le sucre se démocratise et les confiseries, n’ont cessé d’évoluer. Ainsi, les caramels font leur apparition tels que nous les connaissons aujourd’hui, et sont considérés comme de véritables « bonbons » grâce à une idée révolutionnaire, qui fut d’ajouter au sucre, de la crème ou du beurre.

Les caramels Fouquet

 

Les caramels mous de la Maison Fouquet sont confectionnés par nos artisans confiseurs, d’après une recette originale. Ils sont cuits en bassines de cuivre pour obtenir un moelleux et un goût inégalables. Nous avons créé pour vous, 7 parfums au goût inimitable : le grand « classique », caramel beurre salé, café, chocolat, pistache, vanille, rhum raisins, et gingembre. Fabriqués de manière traditionnelle, ils sont le fruit d’un tour de main exceptionnel et d’un savoir-faire authentique. Ils sont découpés et emballés un à un afin de conserver leur moelleux incomparable.

Leur saveur unique et authentique, leur goût crémeux et leur texture fondante réveilleront vos papilles et satisferont votre gourmandise.